Titre original :

Perception de libertés de choix, stratégies d’autorégulation et Environnement Personnel d’Apprentissage : Le cas d’adultes salariés, inscrits dans un Master en e-formation

Titre traduit :

Perception of freedom of choice, self-regulated learning strategies and Personal Learning Environment : The case of adults, currently enrolled in academic online learning

Mots-clés en français :
  • Perception de libertés de choix
  • Ouverture en formation
  • Autorégulation des apprentissages
  • Environnement Personnel d'Apprentissage
  • Conflits de temporalités
  • Agentivité limitée

  • Environnement d'apprentissage personnel
  • Adultes
Mots-clés en anglais :
  • Perception of openness
  • Perception of freedom of choice
  • Self-regulated learning strategies
  • Personal Learning Environment
  • Temporal conflicts
  • Bounded agency

  • Langue : Français
  • Discipline : Sciences de l'éducation et de la formation
  • Identifiant : 2021LILUH004
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 28-01-2021

Résumé en langue originale

Ce travail présente une recherche doctorale à visée heuristique et épistémique menée dans le champ de la e-formation des adultes. Il inscrit la dynamique de l’apprentissage dans une perspective sociocognitive issue des travaux de Bandura. Sur le plan empirique, nous avons sollicité un panel de personnes salariées en entreprise, ayant fait le choix d’un retour en formation, par le biais d’un Master Management et Stratégies d’Entreprise qui se déroule intégralement en e-formation. En étudiant ce public spécifique, nous avons poursuivi un double objectif. D’abord, nous avons souhaité, par l’adoption d’une logique hypothético-déductive, identifier aussi précisément que possible la nature des interactions pouvant s’établir entre la manière dont ils perçoivent les libertés de choix qui leur sont ouvertes par l’environnement institué d’apprentissage (EIA), les stratégies et comportements d’autorégulation qu’ils mettent en œuvre dans la gestion des différentes composantes de cet EIA et la construction de leur Environnement Personnel d’Apprentissage. L’EPA est ici appréhendé en tant qu’espace particulier où l’apprenant matérialise sa conception de l’apprentissage, au sein et/ou en dehors de tout cadre institué, et qui procède de mécanismes psychologiques en jeu chez l’apprenant. Les réponses au questionnaire adapté de l’outil GEODE auprès de ce panel de vingt-et-une personnes mettent en exergue une perception d’ouverture – ou de libertés de choix – dans l’ensemble élevée quant aux différentes composantes constitutives de l’EIA. Puis, une analyse thématique d’entretiens semi-directifs réalisés auprès du même panel révèle qu’ils mettent en place un répertoire relativement restreint de stratégies de contrôle métacognitif et volitionnel de l’activité d’apprentissage. Chez une majorité, ces stratégies dimensionnent des EPA qui, à la fois, se limitent à la mobilisation d’une partie seulement des modalités et des ressources déployées par l’EIA prescrit et s’en distinguent par des comportements ponctuels et très ciblés de création de solutions informelles. Ainsi, les résultats de l’analyse mettent en évidence, chez ces apprenants adultes, que la perception plutôt élevée des libertés de choix influence de manière indirecte la construction de l’EPA. Au regard de ce panel spécifique et du contexte particulier de ce Master, les résultats confirment l’hypothèse initialement posée. L’étude empirique a, en outre, consisté en une démarche compréhensive de ces phénomènes, visant alors à examiner pour quelle(s) raison(s) ce public se saisit relativement peu des libertés de choix et d’action qui lui sont ouvertes par l’environnement institué. Ainsi, un second volet d’analyse de contenus, de nature inductive, a mis en exergue deux dimensions-clefs qui intervenaient dans les jeux d’influence entre les trois dimensions. En premier lieu, le rapport qu’entretient l’apprenant adulte à ses différentes temporalités de vie – familiale, professionnelle et éducative – constitue un leitmotiv de son retour en formation. Un conflit des temporalités s’instaure, qui oblige à des choix affectant ses stratégies d’autorégulation et la construction de son EPA, et, en conséquence, menace la réussite de son projet d’apprentissage. Néanmoins, la plupart des apprenants parviennent à élaborer une planification métacognitive et volitionnelle de la formation et de leurs apprentissages. Ce plan d’action, qui vise le plus souvent à aller à l’essentiel et qui évoluera peu en cours de formation, s’organise, en fait, au regard de l’exercice d’une agentivité limitée. Le déploiement par l’apprenant de cette agentivité « socialement située » montre qu’il est en capacité, sur une période clairement définie, à la fois de soutenir l’effort et maintenir l’intention d’apprendre et d’orchestrer ses temps de formation afin d’atteindre son but académique. Au sortir de ce travail, nous dégageons trois profils d’apprenants adultes dans leur rapport à l’ouverture de la e-formation.

Résumé traduit

This work presents a doctoral research in the field of e-learning. It lays on the Social Cognitive Theory of Bandura and its reciprocal determinism model. In empirical terms, we investigate full-time employed adults currently enrolled in a continuing learning Master’s Program in Business Management and Strategies. The research aims at studying the potential links between the way adults perceive and manage the freedom of choice offered by the academic online learning environment – which we can also call perception of openness –, their self-regulated learning strategies especially about fourteen learning environment components and the way they design their Personal Learning Environment (PLE). Another objective of the project, related to the previous one, is to understand the nature of these links. After presenting the research problem, the theoretical literature, the main hypothesis and the methodology of data collection, including surveys and interviews, we set out the findings of through a two-phase analysis. First, it shows that the metacognitive and volitional strategies of adult learners play a mediating role in the influence of a high perception of freedom of choice on their PLE arrangement. This demonstrates that the hypothesis is valid. Then, we underline two key aspects which drive the adult learning process: 1) A conflict between their professional, personal and educational temporalities compels learners to make choices affecting their strategies and Personal Learning Environment. These choices may prevent them from succeeding in their Master’s program ; 2) Nevertheless, they manage to develop a simple plan for learning, in view of a bounded agency. To conclude, we highlight three learner profiles based on their perception of freedom of choice.

  • Directeur(s) de thèse : Jézégou, Annie
  • Président de jury : Lameul, Geneviève
  • Membre(s) de jury : Poellhuber, Bruno
  • Rapporteur(s) : Cosnefroy, Laurent - Charlier, Bernadette
  • Laboratoire : Centre interuniversitaire de recherche en éducation (Villeneuve d'Ascq, Nord)
  • École doctorale : École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord)

AUTEUR

  • Pécret, Anthony
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès réservé à l'ensemble de la communauté universitaire