Titre original :

MicroARN : biomarqueurs et cibles thérapeutiques en oncogenèse

Titre traduit :

MicroRNA : biomarkers and therapeutic targets in oncogenesis

Mots-clés en français :
  • Cancer
  • MicroARN
  • Oligonucléotides

  • MicroARN
  • Marqueurs biologiques
  • Cancérogenèse
  • Oligonucléotides
  • microARN
  • Marqueurs biologiques
  • Carcinogenèse
  • Oligonucléotides
Mots-clés en anglais :
  • Cancer
  • MicroRNA
  • Oligonucleotides

  • Langue : Français
  • Discipline : Biologie cellulaire
  • Identifiant : 2021LIL2S006
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 25-01-2021

Résumé en langue originale

Les microARN (miARN) représentent une classe de petits ARN non codants régulateurs de l’expression génique. Ils sont impliqués dans de nombreuses fonctions cellulaires et moléculaires essentielles. De plus, leur dérégulation joue un rôle important dans le processus de tumorigenèse. En effet, certains miARN ont été décrits comme des oncogènes ou des gènes suppresseurs de tumeur. Ces travaux de thèse s’inscrivent dans ce contexte. Ainsi, une première étude a consisté à identifier les miARN exprimés de manière différentielle dans les cellules tubulaires rénales proximales en réponse à une exposition au cadmium, un composé environnemental présentant des propriétés carcinogènes. Cette étude permet de suggérer que certains de ces miARN pourraient présenter un intérêt en tant que biomarqueurs d’exposition au cadmium.Dans une seconde étude, nous avons évalué les propriétés pro-tumorales de miR-92a-3p dans les cancers pulmonaires non à petites cellules. Nos données obtenues in vitro suggèrent que le ciblage de miR-92a-3p par des oligonucléotides antisens pourrait représenter une stratégie thérapeutique pertinente. Un modèle murin d’adénocarcinome pulmonaire (modèle CCSPCre-LSL-KrasG12D) a été mis en place et permettra de tester l’effet pharmacologique de ce type d’inhibiteurs.Au total, ces travaux soulignent l’importance des miARN en tant que biomarqueurs et cibles thérapeutiques dans le domaine du cancer.

Résumé traduit

MicroRNAs (miRNAs) represent a class of small non-coding RNAs that regulate geneexpression. They are involved in many essential cellular and molecular processes such as celldeath or differentiation. In addition, their deregulation plays an important role in thetumorigenesis. Indeed, many miRNAs have been described as oncogenes or tumor suppressorgenes. In this context, this thesis work focused on the potential role played by miRNAs inkidney and lung cancers. Indeed, a first part consisted in identifying miRNAs differentially expressed in proximal renal tubular cells in response to cadmium exposure, an environmental compound with carcinogenic properties. This data suggests that some of these miRNAs could be of interest as biomarkers of cadmium exposure.In the second part of this thesis, we evaluated the tumorigenic properties of miR-92a-3p innon-small cell lung cancers. Our in vitro data suggests that targeting miR-92a-3p by antisense oligonucleotides could represent a relevant anticancer therapeutic strategy. Furthermore, amouse model of pulmonary adenocarcinoma (CCSP-Cre-LSL-KrasG12D model) has been developed to test the pharmacological effect of this therapeutic strategy.Overall, this work highlights the importance of miRNAs as biomarkers and therapeutic targets in the field of cancer.

  • Directeur(s) de thèse : Pottier, Nicolas
  • Laboratoire : Hétérogénéité, plasticité et résistance aux thérapies des cancers (Lille) - Cancer Heterogeneity, Plasticity and Resistance to Therapies - UMR 9020 - U 1277
  • École doctorale : École doctorale Biologie-Santé (Lille)

AUTEUR

  • Lemaire, Julie
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre