Titre original :

L'intuitionnisme dialogique. Une autre lecture du sujet créateur brouwerien

Titre traduit :

Dialogical Intuitionism. Another reading of Brouwer's Creating Subject

Mots-clés en français :
  • Intuitionnisme
  • Sujet créateur
  • Théorie Constructive des Types
  • Sémiotique
  • Logique dialogique
  • Sujet épistémique

  • Brouwer, Luitzen Egbertus Jan (1881-1966)
  • Intuitionnisme
  • Théorie des types
Mots-clés en anglais :
  • Intuitionism
  • Creating Subject
  • Constructive Type Theory
  • Semantic
  • Dialogical logic
  • Epistemic Subject

  • Langue : Français
  • Discipline : Philosophie
  • Identifiant : 2020LILUH045
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 16-12-2020

Résumé en langue originale

Nous inscrivons cette étude dans le cadre de l'approche dialogique de la Théorie Constructive des Types pour proposer une interprétation de quelques points controversés de l'intuitionnisme mathématique - le sujet créateur, les séquences de choix libres et le principe de l'induction barrée - que nous reconstruisons, sans nous appuyer sur des axiomes, mais seulement sur des règles d'interaction. L'originalité de notre approche est de mobiliser la tryade icône, index, symbole, tirée de la sémiotique de Peirce, pour construire un formalisme dynamique permettant de reconstituer les couches antéprédicatives de sens qui sont en jeu dans la relation intersubjective, en évitant certaines difficultés liées à la méthode phénoménologique. Cet approfondissement de la question de l'intersubjectivité nous conduit à discuter la portée de la proposition récemment faite par Per Martin-Löf de fonder la couche épistémique, dont la reconnaissance caractérise le constructivisme mathématique dans sa spécifité, sur une couche déontique. Nous pouvons alors interpréter le solipsisme de Brouwer comme un mode particulier de l'interaction dialogique, résolvant ainsi le problème de la communicabilité des propositions intuitionnistes.

Résumé traduit

This study, embedded in the framework of the dialogical approach to Constructive Type Theory, seeks to interpret some controversial matters of mathematical Intuitionism - the creating subject, free choice sequences, and the principle of bar-induction - which we reconstruct without using any axiom, but only rules of interaction. The originality of our approach is that we make use of the tryad icon, index, symbol, taken from Peirce's semiotic, in order to build a dynamic formalism, which enables us to reconstruct the antepredicative layers of meaning - which are at stake in the intersubjective relations - without falling into the linguistic difficulties of phenomenological methods. Such a deepening of intersubjectivity topics leads us to discuss Per Martin-Löf's recent proposal towards grounding the epistemic layer, the acknowledgment of which is a characteristic feature of mathematical constructivism, upon a deontic layer. Brouwer's solipsism is accordingly interpreted as a particular mode of dialogical interaction, which represents a solution to the problem of the communicability of intuitionistic propositions.

  • Directeur(s) de thèse : Rahman, Shahid - Heinzmann, Gerhard
  • Président de jury : Raïd, Layla
  • Membre(s) de jury : Rahman, Shahid - Heinzmann, Gerhard - Raïd, Layla - Clerbout, Nicolas - Marion, Mathieu - Atten, Markus van - Nepomuceno Fernández, Ángel
  • Rapporteur(s) : Clerbout, Nicolas - Marion, Mathieu
  • Laboratoire : Savoirs, textes, langage (Villeneuve d'Ascq, Nord)
  • École doctorale : École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord)

AUTEUR

  • Lion, Clément
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès réservé à l'ensemble de la communauté universitaire