Titre original :

Analyse des effets de Facebook et des applications mobiles digitales éducatives sur les résultats universitaires des étudiants de la langue anglaise de l’Institut Supérieur des Sciences de l’Education de Guinée : Cas de la cohorte de 2015

Titre traduit :

Analysis of the effects of Facebook and mobile digital educational applications on the academic performance of English language students at the the Higher Institute of Educational Sciences of Guinea (ISSEG) : Case of the 2015 cohort

Mots-clés en français :
  • Facebook
  • Applications mobiles
  • Communauté de Pratiques
  • Tâches
  • Médiation
  • Réussite scolaire

  • Anglais (langue)
  • Facebook (site web)
Mots-clés en anglais :
  • Facebook
  • Mobile applications
  • Community of Practice
  • Tasks
  • Mediation
  • Academic success

  • Langue : Français
  • Discipline : Sciences de l'éducation
  • Identifiant : 2020LIL3H046
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 19-11-2020

Résumé en langue originale

La présente thèse s’intéresse à l’utilisation de Facebook et des applications mobiles digitales éducatives comme dispositifs de médiation des apprentissages de l’anglais. Elle analyse l’incidence de ces dispositifs nomades sur les apprentissages de l’anglaise des étudiants de l’Institut Supérieur des Sciences de l’Education de Guinée (ISSEG). Il s’agit principalement de la cohorte des étudiants inscrits en 2015.L’absence de Centre de Ressources numérique de Langue (CRL) à l’ISSEG amène enseignants et apprenants à se pencher sur ces outils qui se socialisent, qui transforment et transmettent des savoirs dans la sphère pédagogique. Aujourd’hui, ces outils non formels mobilisent tout naturellement l’attention, et influencent d’une manière ou d’une autre les pratiques. Il s’agit de comprendre en quoi la mise en place dès la licence1 d’un dispositif de médiation de type social appuyé par des applications mobiles libres influence-t-il l’apprentissage de l’anglais ? Plus concrètement, 53 étudiants de la Licence1 ont servi de groupe expérimental en Basic Writing.Le sujet que nous abordons a fait l’objet de plusieurs travaux s’inscrivant dans une préoccupation scientifique d’autres chercheurs (Benali, Kaddouri, & Azzimani, 2018 ; Nijimbere, 2013 ; Rabardel, 1995, Lave & Wenger, 1991; Hanson & Robertson, 2007, Villemonteix et Khaneboubi, 2014, Béziat, 2012). En Guinée, l’anglais est considéré comme une langue étrangère et est apprise tardivement de manière académique. L’Institut National de Recherche et d’Action Pédagogique (INRAP) a décidé en 2013 de la refonte du programme d’anglais existant (MOBEL) en vue de couvrir à la fois le lycée et le collège. Pour l’INRAP, les bacheliers inscrits dans la filière langue anglais à l’université ne se sentiraient pas très à l’aise et manqueraient de préalables. L’analyse de 149 relevés de notes du Baccalauréat session 2015 montre que ce ne sont pas les plus méritants qui sont orienté à l’ISSEG. Parmi les 149 relevés analysés, 93 ont une moyenne faible au bac (moyenne < 10/20). Soit 57% des 93 ont une note en anglais <10/20. Le mode et la médiane des observations se stabilisent à 10/20 et la moyenne à 9,96. Par conséquent, le taux d’échec (46%) et d’abandon (22,5%) en Licence 1 langue anglaise est relativement élevé à l’ISSEG. Après l’exploitation didactique du dispositif, l’analyse des notes académiques et des textes publiés dans le compte permettent d’affirmer que la pratique de Facebook en Licence1 a influencé les résultats académiques des 28 étudiants les plus actifs. Car en Basic Writing le Groupe1 (expérimental) a eu une moyenne 6,39 relativement supérieure à celui du Groupe2 (témoin) qui a obtenu 6,15. Même si cette influence est peu significative au regard des moyennes des deux groupes, les entretiens individuels traduisant l’effet positif de la communauté mise en place.En fin, en s’interrogeant sur les conditions d’efficacités de l’usage des applications libres dans les pays du sud, pouvant favoriser les compétences de base en anglais, la plupart des enquêtés éprouve leurs vertus. Toutefois, il n’en demeure pas moins que les compétences de base intégrées restent limitées au niveau inférieur de la taxonomie des apprentissages de type cognitif chez Bloom(1956).Dans les perspectives de recherche l’usage généralisé des réseaux sociaux, des applications libres par les étudiants contribuent-ils au développement de stratégies d’apprentissage et aussi aux habiletés visuels et sonores, essentiels pour la maîtrise de l’intonation, du rythme et la compréhension de l’anglais ? L’on se demande comment ces étudiants en situation de formation pour l’enseignement pourront-ils supporter le programme universitaire et devenir ainsi professionnellement qualifiés ?

Résumé traduit

This thesis focuses on the use of Facebook and digital educational mobile applications as devices for mediating English language learning. It analyses the impact of these nomadic devices on the English language learning of students at the Higher Institute of Educational Sciences of Guinea (ISSEG).The absence of a Digital Language Resource Centre (DLRC) at ISSEG leads teachers and learners to focus on these tools that socialize, transform and transmit knowledge in the pedagogical sphere. Today, these non-formal tools quite naturally mobilize attention and influence practices in one way or another. The aim is to understand how the implementation of a social mediation system supported by free mobile applications from the start of the licence1 influences the learning of English. More concretely, 53 students 1st year served as an experimental group in Basic Writing.The subject we are dealing with has been the subject of several works that are part of a scientific concern of other researchers (Benali et al., 2018; Nijimbere, 2013; Rabardel, 1995, Lave & Wenger, 1991; Hanson & Robertson, 2007, Villemonteix and Khaneboubi, 2014, Béziat, 2012). In Guinea, English is considered a foreign language and is learned late in the academic process. The Institut National de Recherche et d'Action Pédagogique (INRAP) decided in 2013 to overhaul the existing English language curriculum (MOBEL) to cover both upper secondary and lower secondary schools. For INRAP, bachelors enrolled in the English language stream at university would not feel very comfortable and would lack prerequisites. An analysis of 149 transcripts of the Baccalaureate session 2015 shows that they are not the most deserving ones who are oriented at ISSEG. Of the 149 transcripts analysed, 93 have a low average in the Baccalaureate (average < 10/20). That is to say 57% of the 93 have a mark in English < 10/20. The mode and median of the observations stabilize at 10/20 and the average at 9.96. As a result, the failure (46%) and drop-out (22.5%) rates for the English-language Baccalaureate 1 are relatively high at the ISSEG. After the didactic exploitation of the system, the analysis of the academic marks and the texts published in the account allow us to affirm that the practice of Facebook in 1st year has influenced the academic results of the 28 most active students. In Basic Writing, the group1 (experimental) had an average score of 6.39, relatively higher than the group2 (control), which obtained 6.15. Even if this influence is not very significant compared to the averages of the two groups, the individual interviews reflect the positive effect of the community set up.Finally, by wondering about the conditions for the efficient use of open source applications in southern countries, which can promote Basic English skills, most of the respondents test their virtues. However, the fact remains that integrated basic competences remain limited to the lower level of the taxonomy of cognitive-type learning in Bloom’s (1956).In the perspective of research, the generalized use of social networks, free applications by students contribute to the development of learning strategies and also to visual and sound skills, essential for mastering intonation, rhythm and the understanding of English? One wonders how these teacher-trainees will be able to support the university program and thus become professionally qualified ?

  • Directeur(s) de thèse : Baujard, Corinne
  • Président de jury : Pagoni-Andréani, Maria
  • Membre(s) de jury : Baujard, Corinne - Pagoni-Andréani, Maria - Diallo, Mamadou Saliou - Béziat, Jacques - Diallo, Mamadou Cellou - Jaillet, Alain
  • Rapporteur(s) : Diallo, Mamadou Saliou - Béziat, Jacques
  • Laboratoire : Centre interuniversitaire de recherche en éducation (Villeneuve d'Ascq, Nord)
  • École doctorale : École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord)

AUTEUR

  • Diaoune, Thierno Moussa
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre