Titre original :

Contribution de la conscience morphologique à l'apprentissage de la lecture : études en milieu défavorisé

Titre traduit :

Contribution of Morphological Awareness to learning to Read : studies in low socioeconomic environment

Mots-clés en français :
  • Conscience morphologique
  • Vocabulaire
  • Apprentissage de la lecture
  • Niveau socio-Économique

  • Lecture -- Étude et enseignement
  • Conscience linguistique
  • Morphologie (linguistique)
Mots-clés en anglais :
  • Morphological awareness
  • Vocabulary
  • Reading acquisition
  • Socioeconomic status

  • Langue : Français
  • Discipline : Psychologie
  • Identifiant : 2020LIL3H023
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 23-10-2020

Résumé en langue originale

La conscience morphologique, définie comme la capacité à manipuler les morphèmes (i.e, les plus petites unités formelles porteuses de sens) de la langue, est un prédicteur des habiletés de lecture. Elle entretient des liens étroits avec les habiletés phonologiques et le vocabulaire, tous deux également prédicteurs des habiletés de lecture. Ces deux prédicteurs sont eux-mêmes influencés par le milieu socio-économique et ainsi moins développés chez les enfants issus d’un milieu socio-économique défavorisé. Ces enfants présentent également un retard en ce qui concerne l’acquisition de la lecture, pouvant lui-même ralentir le développement des habilités phonologiques et du vocabulaire, et ainsi creuser l’écart observé entre les milieux. Si l’impact du milieu sur ces deux prédicteurs a fait l’objet de plusieurs études, très peu d’entre elles se sont intéressées à l’effet du milieu socio-économique sur la conscience morphologique. Ainsi, notre première étude vise à comparer les performances en conscience morphologique et la contribution de celle-ci dans les habiletés de lecture en fonction du milieu socio-économique (i.e., défavorisé vs. favorisé) d’enfants scolarisés en CE1 et CE2. Nos résultats montrent alors que les enfants issus de milieux défavorisés ont pu développer leur conscience morphologique, même si leurs performances sont inférieures à celles de leurs pairs ; leurs compétences en conscience morphologique sont donc liées à leurs habiletés de lecture. Notre deuxième étude, au travers d’un entraînement directement mené en classe, cherche alors à stimuler la conscience morphologique de ces enfants afin d’étudier son influence sur les habiletés de lecture. Le groupe entraîné en conscience morphologique se voit alors obtenir de meilleures performances en fluence qu’un groupe contrôle et qu’un groupe entraîné en vocabulaire au travers de l’étude de textes, de même qu’en compréhension écrite comparativement au groupe contrôle. Ainsi, ces enfants en difficulté d’apprentissage de la lecture tirent parti d’un entraînement en conscience morphologique, ouvrant une fenêtre sur le monde de la pédagogie.

Résumé traduit

Morphological awareness, defined as the ability to handle morphemes (i.e., the smallest language units of meaning) of the language, is a predictor of reading skills. It maintains strong links with phonological skills and vocabulary, both predictors of reading skills. These two predictors are themselves impacted by the socioeconomic status with them being less developed in children with low socioeconomic status. Moreover, these children also present a delay in the acquisition of reading, which may itself slow down the development of phonological skills and vocabulary, and thus widen the gap observed between the different socioeconomic status. While the influence of the environment on these two predictors has been the subject of several studies, very few of them have evaluated the effect of the socioeconomic status on the morphological awareness. Accordingly, our first study aims to compare the performance in morphological awareness and its contribution in reading skills according to the socioeconomic status (i.e., low vs. middle/high) of children attending school in Grade 2 and 3. The results show that children with low socio-economic status were able to develop their morphological awareness, even if their performance was lower than the one of their peers; their skills in morphological awareness are thus linked to their reading skills. Our second study, through training conducted directly in the classroom, seeks to stimulate the morphological awareness of these children in order to study its influence on their reading skills. The group trained to morphological awareness has better performance in fluency than the control group and the group trained to vocabulary through texts study, as well as better performance in reading comprehension compared to the control group. Overall, these children with learning difficulty in reading acquisition may benefit from training in morphological awareness, opening a window to the world of pedagogy.

  • Directeur(s) de thèse : Casalis, Séverine
  • Président de jury : Colé, Pascale
  • Membre(s) de jury : Casalis, Séverine - Colé, Pascale - Zesiger, Pascal - Duncan, Lynne G. - Quémart, Pauline
  • Rapporteur(s) : Colé, Pascale - Zesiger, Pascal
  • Laboratoire : SCALab Sciences cognitives et sciences affectives (Villeneuve d'Ascq, Nord)
  • École doctorale : École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord)

AUTEUR

  • Rassel, Alicia
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès réservé à l'ensemble de la communauté universitaire