Titre original :

Formes et acteurs du commerce : quel rôle dans la construction des territoires métropolitains ? Etude des cas de Lille et Marseille-Aix

Titre traduit :

Forms and operators of retail : which role in the constuction of metropolitan area ? Examples of Lille and Marseille-Aix

Mots-clés en français :
  • Territoire métropolitain
  • Urbanisme commercial

  • Métropolisation
  • Périurbanisation
  • Magasins -- Localisation
  • Centres commerciaux
  • Centralité (géographie)
  • Polycentrisme (aménagement du territoire)
  • Politique urbaine
  • Secteurs public et parapublic
  • Secteur privé
  • Langue : Français
  • Discipline : Aménagement et urbanisme
  • Identifiant : 2018LIL1A014
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 21-11-2018

Résumé en langue originale

Cette thèse part du constat de plusieurs mutations actuellement à l’œuvre. D’une part, le territoire métropolitain semble s’affirmer comme l’échelle de référence pour la définition des stratégies de développement urbain. Un des principaux éléments de définition de ce territoire est son polycentrisme, avec l’émergence de nouvelles centralités dans les espaces dits périphériques. D’autre part, le commerce connait également des mutations suite à l’évolution des modes de vie et de consommation. De nouvelles formes de commerces apparaissent et les grands formats emblématiques de la grande distribution s’interrogent sur leur avenir. Partant du principe que le commerce peut servir de révélateur, mais également de moteur au développement du territoire, nous avons cherché à comprendre comment le commerce, et plus particulièrement les grands formats de la grande distribution, pouvait à la fois jouer un rôle dans l’émergence de nouvelles centralités, mais aussi impacter la centralité de centre-ville. Il nous semble qu’une des principales conditions à la création de centralités à partir du commerce réside dans les relations entre acteurs publics et privés qui, par leurs décisions et leurs interactions, contribuent à définir le rôle du commerce dans le système urbain métropolitain. Or les jeux d’acteurs semblent évoluer vers une plus grande complexité, mais aussi une meilleure coopération entre acteurs publics et privés du commerce. Les observations effectuées sur nos eux territoires d’études nous amènent à proposer la notion d’ « urbanisme intégré » comme clé de lecture des nouveaux modes de gouvernance qui semblent se mettre en place autour de la question de l’urbanisme commercial.

Résumé traduit

This thesis work shares the observation of several mutations currently at work. On the one hand, metropolitan territory appears to be the benchmark for defining urban development strategies. One of the main elements of defining this territory is its polycentric dimension, with the emergence of new centralities in so-called peripheral spaces, whose status could then evolve. On the other hand, retail also has a large number of changes as a result of changing lifestyles and consumption. New forms of retail appear, and the large emblematic formats of the large distribution (shopping center, commercial zone) wonder about their future. Based on the principle that trade can serve as an indicator, but also as a driving force for the development of the territory, we have therefore sought to understand to what extent trade, and more particularly the large formats of large-scale distribution, could both play a role in the emergence of new centralities, but also impair the centrality of downtown. We have found that one of the main conditions for (re) creation of centralities from trade is the relationship between public and private actors of trade and the city which, through their decisions and interactions, help to define the role of commercial equipment in the metropolitan urban system. Players' games seem to be moving towards greater complexity, but also better cooperation between public actors and trade. The observations made on our examples lead us to propose the concept of «integrated urbanism» as a key to the reading of new modes of governance that seem to be in place around the issue of commercial planning at both the strategic and operational levels.

  • Directeur(s) de thèse : Paris, Didier - Lemarchand, Nathalie
  • Laboratoire : Territoires, villes, environnement et Société
  • École doctorale : École doctorale Sciences économiques, sociales, de l'aménagement et du management (Villeneuve d'Ascq)

AUTEUR

  • Charpentier, Charlotte
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre