Titre original :

La question de l'exil dans la construction de la posture d'auteur d'Edward Said.

Titre traduit :

The question of the exile in the construction of author's posture of Edward Said.

Mots-clés en français :
  • Exil
  • Edward Said
  • Posture d'auteur
  • Ethos
  • Image publique

  • Said, Edward Wadie (1935-2003)
  • Exil
Mots-clés en anglais :
  • Exile
  • Edward Said
  • Author’s posture
  • Ethos
  • Public image

  • Langue : Français
  • Discipline : Études Romanes, Slaves et Orientales
  • Identifiant : 2016LIL30051
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 14-12-2016

Résumé en langue originale

L’exil est un fait d’actualité qui concerne un grand nombre d’individus, il est aussi un sujet littéraire fréquent, car plusieurs auteurs l’ont vécu que ce soit par choix ou par obligation. Nous avons choisi dans cette thèse d’explorer l’enjeu de la question de l’exil dans la construction de la posture d’auteur chez Edward Said qui a fait de l’exil le thème central de sa réflexion et de son écriture. L’exil est pour Said une expérience qui mène à une condition interculturelle complexe avec une composante psychologique et une nostalgie qui génèrent une écriture tournée essentiellement vers l’élucidation des origines et la création d’un lieu d’habitat. Toutefois l’exil est un lieu de création et d’ouverture au monde qui permet d’appartenir à plusieurs univers sans être totalement d’aucun et de se positionner en « outsider ». Notre corpus d’étude est constitué, notamment de 46 essais et articles rédigés par Said entre 1965 et 2000, réunis dans son recueil Réflexions sur l’exil et autres essais. Nous avons choisi l’approche méthodologique qui considère la posture d’auteur comme un outil d’analyse permettant un double terrain d’observation : un terrain interne, avec la constitution de l’image de l’énonciateur dans le texte, et un terrain externe sur la présentation de soi qu’incarne l’auteur dans son rôle public. L’expérience de l’exil vécue et présente dans le discours et la pensée de Said l’a conduit à composer son identité auctoriale, à configurer son image d’auteur et enfin à construire sa posture d’auteur et sa singularité intellectuelle exilique. Sa posture d’auteur se définie en une multitude de postures : la posture critique et autocritique où Said s’interroge en essayiste sur lui-même et interprète son environnement sociologique, politique et culturel ; la posture humaniste où l’homme est au centre de son discours, il l’appelle à l’esprit critique et à la recherche de la vérité ; la posture anticoloniale où il défend les peuples opprimés et pourfend le colonialisme. Les postures de Said, qu’il nous a présentées et que nous avons perçues, ne sont ni contradictoires ni incohérentes, elles sont imprégnées de son statut d’exilé.

Résumé traduit

Exile is an event in which large number of individual are concerned, it is also a frequent literary subjects for several authors that lived in exile whether forced or by choice. We chose in this thesis to explore the issue of exile in the creation of the author posture, Edward Said who made exile the central theme of his reflection and writing. Exile for Said was an experience, which led him to a complex intercultural reflection, psychological and nostalgic components that was reflected on his writing and was the origin of the creation of his place in the surrounding world. However, exile creates an opening to the world and allows him to belong to several universes without being totally of any, nor feels as an “outsider” to any. Our body of study consisted particularly of 46 essays and articles that were drafted by Said between 1965 and 2000 were gathered in the collection and essays of Reflections on the exile”. We chose the methodological approach which considered the author posture as a tool of analysis allowing a double observations: an internal ground with the constitution of the image of the enunciator in the text, and an external ground on the presentation of the one whom embodies the author in his public role. The real-life and present experience of the exile in the speeches and the thoughts of Said led him to compose his auctorial identity and to configure his own image and finally to build his author posture and its intellectual exilic particularity. His author’s posture is defined in a multitude of postures: the critical posture and self-criticism where Said wonders his essay son himself and interprets his sociological, political and cultural environment; the humanistic posture where the man is in the center of his speech, he calls him the critical mind and in search of the truth; the anticolonial posture where he defend the oppressed people and assails the colonialism. The postures of Said, which he presented us and which we perceived, are neither contradictory nor inconsistent; they are filled with his exile status.

  • Directeur(s) de thèse : Saquer-Sabin, Françoise - Bobas, Constantin
  • Président de jury : Boustani, Sobhi
  • Membre(s) de jury : Saquer-Sabin, Françoise - Bobas, Constantin - Boustani, Sobhi - Miampika, Landry-Wilfrid - Tatti, Silvia - Franjié, Lynne
  • Rapporteur(s) : Miampika, Landry-Wilfrid - Tatti, Silvia
  • Laboratoire : Centre d'études en civilisations, langues et littératures étrangères (Villeneuve-d'Ascq, Nord)
  • École doctorale : École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord)

AUTEUR

  • Makhloufi, Amal
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès réservé aux membres de l'Université de Lille sur authentification