Titre original :

Analyse anthropologique de l'activité et du rôle des acteurs de l'option : découverte professionnelle 3 heures, au premier cycle de l'enseignement secondaire français

Titre traduit :

Anthropological analysis of the activity and the role of the actors of the option : 3 hours professional discovery, in the first cycle of french secondary education

Mots-clés en français :
  • Organisation du travail
  • Innovation
  • Activité
  • Enseignement
  • Découverte professionnelle
  • Monde du travail

  • Orientation professionnelle
  • Changement organisationnel
  • Écoles secondaires
Mots-clés en anglais :
  • Work organization
  • Innovation
  • Activity
  • Education
  • Professionnal discovery
  • Working world

  • Langue : Français
  • Discipline : Sciences de l'éducation
  • Identifiant : 2015LIL30046
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 11-12-2015

Résumé en langue originale

De la rentrée 2006 jusqu’à la fin de l’année scolaire 2014-2015 marquée par la réforme du collège impulsée par Najat Vallaud Belkacem Ministre de l’Education Nationale, tous les élèves de 3ème générale pouvaient en principe choisir de suivre l’option de Découverte Professionnelle (DP3), celle-ci n’étant ni réservée à une catégorie d’élèves en particulier ni aux élèves jugés en « difficulté scolaire ». Ce droit qui a été accordé à tous les élèves de 3ème générale de suivre l’option DP3 a été défini par les textes officiels comme étant un enseignement.Comment différents acteurs ont-ils envisagé la DP3 et quel sens lui ont-ils attribué ? Quels ont été leur(s) rôle(s) dans l’introduction de cette innovation au sein du système scolaire français ? Comment l’autonomie conférée par une décision institutionnelle a-t-elle été vécue par les acteurs dans des collèges différents ? Comment des professeurs de DP3 ont fait pour enseigner à leurs élèves cette nouvelle option dont les contours n’ont pas été définis clairement par l’institution scolaire ? Comment étaient-ils recrutés et comment ont-ils fait pour organiser leur activité d’enseignement en duo ? Quels moyens, quels outils et ressources pédagogiques ont-ils choisi de mobiliser pour faire fonctionner l’option dans leurs établissements ? Cette thèse se donne pour objectif une analyse anthropologique de l’activité de travail générée par la création et l’introduction d’un nouvel enseignement dans le système scolaire français. En combinant théories de l’activité et théories des organisations, nous proposons à la fois une analyse des rôles joués par différentes catégories d’acteurs ainsi que l’analyse de l’activité collective et collaborative produite par eux-mêmes grâce à une analyse d’entretiens « centrés sur l’activité », une analyse de documents professionnels ainsi que des descriptions ethnographiques d’observations menées en classe et à l’extérieur lors des visites organisées pour des élèves en entreprises.

Résumé traduit

From 2006 back to the end of the 2014-2015 school year marked by the reform of college Najat Vallaud Belkacem promoted by Minister of Education, all students “de troisième générale” were overall in principle choose to follow the option Discovery Professional (DP3), it is neither restricted to a particular category of students or students judged "learning difficulties". This right was granted to all third general students to follow the DP3 option was defined by official texts as a teaching.How different actors have considered the DP3 and what sense have they assigned? What was their (s) role (s) in the introduction of this innovation within the French school system? How the autonomy conferred by an institutional decision she was lived by the actors in different colleges? How DP3 teachers have to teach their students this new option whose contours were not clearly defined by the educational institution? How were they recruited and how have they done to organize their duet teaching activity? Which means, what tools and educational resources did they choose to mobilize to run the option in their establishments?This thesis has the objective anthropological analysis of the work activity generated by the creation and introduction of a new education in the French school system. Combining theories of business and organizational theories, we offer both an analysis of the roles played by different categories of stakeholders and the analysis of collective and collaborative activity produced by themselves through an analysis of interviews "centered on activity", a professional document analysis and ethnographic descriptions of observations conducted in the classroom and outside in organized tours for students in companies.

  • Directeur(s) de thèse : Champy-Remoussenard, Patricia
  • Président de jury : Pagoni-Andréani, Maria
  • Membre(s) de jury : Champy-Remoussenard, Patricia - Pagoni-Andréani, Maria - Piot, Thierry - Durrive, Louis - Wittorski, Richard
  • Rapporteur(s) : Piot, Thierry - Durrive, Louis
  • Laboratoire : Centre interuniversitaire de recherche en éducation (Villeneuve d'Ascq, Nord)
  • École doctorale : École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord)

AUTEUR

  • Boughagha, Akim
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre