Titre original :

Fabrique patrimoniale, culturelle et touristique dans un espace en tension : le cas des villes palestiniennes

Titre traduit :

Heritage, cultural and touristic making in a space of tension : the case of Palestinian cities

Mots-clés en français :
  • Patrimonialisation

  • Patrimoine urbain
  • Villes -- Rénovation
  • Quartiers anciens
  • Quartiers anciens
  • Quartiers anciens
  • Tourisme urbain
  • Résilience (sociologie)
  • Attractivité (géographie)
  • Langue : Français
  • Discipline : Aménagement du territoire
  • Identifiant : 2015LIL10112
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 26-11-2015

Résumé en langue originale

Cette recherche doctorale soulève l’enjeu politique et territorial de la patrimonialisation dans un espace en tension. A travers la confrontation d’expériences entre trois villes palestiniennes (Naplouse, Bethléem et Ramallah), nous avons montré comment la patrimonialisation et le développement culturel et touristique sont intégrés dans des stratégies de résilience territoriale. Les acteurs de la fabrique patrimoniale, culturelle et touristique palestinienne cherchent à maintenir et à renforcer la cohésion territoriale menacée par la fragmentation spatiale engendrée par l’occupation et la colonisation israélienne. La patrimonialisation des centres historiques est un moyen d’améliorer les conditions de vie des habitants. Elle est un révélateur des capacités des acteurs palestiniens, soutenus financièrement et techniquement par des acteurs internationaux, à résister aux pressions de l’occupation et à faire face à ses multiples incertitudes et perturbations. Elle a pour finalité la récupération du territoire palestinien par une résistance par l’habiter, qui vise à maintenir les habitants souvent très modestes dans les centres historiques et à en attirer de nouveaux. La mise en valeur du patrimoine vise aussi à participer au développement culturel et touristique de ces quartiers anciens pour donner la possibilité aux Palestiniens d’une nouvelle trajectoire de développement social et économique. Cependant, malgré les efforts déployés pour améliorer le cadre urbain, l’offre touristique et culturelle, et rendre les centres historiques palestiniens plus attractifs, cela n’a pas permis, pour l’instant, de modifier significativement le développement économique des Territoires Palestiniens Occupés.

Résumé traduit

This doctoral research raises political and territorial issue of heritage value in a space of tension. Through the confrontation of experiences between three Palestinian cities (Nablus, Bethlehem and Ramallah), we showed how heritage process, cultural and tourism development are integrated into territorial resilience strategies. Palestinian skateholders of heritage, cultural and touristic making are trying to maintain and strengthen territorial cohesion, threatened by spatial fragmentation caused by the occupation and the Israeli settlements. The heritage process in the historic centers is a way to improve the living conditions of the inhabitants. It reveals the capacity of Palestinian stakeholders, financially and technically supported by international stakeholders, to resist the pressures of the occupation, and cope with its many uncertainties and disturbances. Its purpose is the recovery of the Palestinian territory by an inhabit resistance, in order to maintain inhabitants with low income within the historic centers and to attract new ones. Heritage development aims also to participate in the cultural and tourist development of these old neighborhoods and give to the Palestinians the possibility of a new path for social and economic development. However, despite efforts to improve urban environment, tourism and cultural offer, and Palestinian historical centers attractiveness, this did not participate to economical development significantly change of occupied Palestinian territories so far.

  • Directeur(s) de thèse : Paris, Didier - Grégoris, Marie-Thérèse - Bosredon, Pauline
  • Laboratoire : Territoires, villes, environnement et Société
  • École doctorale : École doctorale Sciences économiques, sociales, de l'aménagement et du management (Villeneuve d'Ascq)

AUTEUR

  • Habane, Anissa
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre