Titre original :

Les ostracodes du Givétien (Dévonien moyen) de l’Ardenne. Paléobiodiversité, paléoécologie et bioévénements : réponse biotique aux changements environnementaux d’une plate-forme carbonatée

Titre traduit :

The ostracods of the Givetian (Middle Devonian) of the Ardenne. Palaeobiodiversity, palaeoecology and bioevents : biotic response to environmental changes of a carbonate platform

Mots-clés en français :
  • Microsphérules

  • Ostracodes
  • Micropaléontologie
  • Plates-formes carbonatées
  • Diversité des espèces
  • Extinction (biologie)
  • Paléoécologie
  • Paléobiogéographie
  • Stratigraphie
  • Langue : Français
  • Discipline : Paléontologie
  • Identifiant : 2013LIL10097
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 13-11-2013

Résumé en langue originale

Cette étude porte sur les ostracodes du Givétien de l’Ardenne. A cette période, l’Ardenne est une vaste plate-forme carbonatée récifale et tropicale s’étendant le long de la marge sud-laurussienne (océan Rhéno-Hercynien). La faune de trois régions de l’Ardenne (Aisemont, Givet et Aisne), représentant trois emplacements sur la plate-forme givétienne, est caractérisée. La faune de trois provinces plus éloignées (Asturies, Massif de Mouthoumet et Saoura), appartenant à des plates-formes différentes au Givétien, est analysée dans un but comparatif. Environ 50 000 ostracodes ont été extraits par acétolyse à chaud. Au total, 376 taxons répartis en 9 genres sont identifiés. Dans le Givétien de l’Ardenne, 245 taxons sont recensés et 1 nouveau genre et 5 nouvelles espèces sont proposés. L’analyse de la répartition stratigraphique et de la biodiversité des ostracodes montre une faune relativement riche et stable durant le Givétien inférieur et moyen. Dans tous les sites étudiés, une chute dans l’abondance et la biodiversité des ostracodes est observable à la fin du Givétien moyen. Elle est suivie par une période où les faunes sont rares, puis par un renouvellement faunique avec l’installation de taxons nouveaux dans le Givétien supérieur. Ce phénomène, d’ampleur supra-régionale, est la conséquence de la crise du Taghanic. Cette crise affecte de façon conséquente les ostracodes benthiques néritiques. Au niveau spécifique, environ 90% des taxons connus dans le Givétien inférieur et moyen ne sont plus retrouvés dans le Givétien supérieur. Dans la Saoura, un autre bioévénement est retrouvé dans le Givétien moyen : les événements pumilio. Les ostracodes ne semblent aucunement perturbés par ce bioévénement. Enfin, en Ardenne, quelques marqueurs biostratigraphiques sont reconnus dans le Givétien. Des groupes écologiques d’ostracodes sont caractérisés sur la plate-forme ardennaise en fonction de l’environnement. Les affinités écologiques des espèces rencontrées sont analysées, permettant de mettre en avant quelques marqueurs environnementaux et des taxons ubiquistes. Parmi ces taxons ubiquistes, des espèces polymorphes sont observées. Une analyse quantitative de l’espèce Cavellina rhenana Krömmelbein, 1954 met en avant que l’environnement a une influence majeure sur la morphologie de la carapace. De tels taxons écomorphes peuvent permettre d’affiner les reconstitutions paléoenvironnementales. Une base de données sur les ostracodes du Givétien a été compilée et inclut 920 espèces de 18 régions. L’analyse de ces informations sous un angle paléobiogéographique permet de mettre en avant l’existence d’une province faunique Rhéno-Hercynienne au Givétien. Durant cette période, les échanges fauniques sont favorisés avec les régions plus méridionales. Le dernier volet de cette étude traite de la découverte de deux niveaux à microsphérules dans le Givétien ardennais. Les caractéristiques de ces niveaux permettent de penser qu’il s’agit d’éjectas distaux déposés suite à deux impacts météoritiques au cours du Givétien.

Résumé traduit

This study deals with the ostracodes of the Givetian of the Ardenne. During this period, the Ardenne was a wide reefal carbonate platform in tropical realm, extending along the south-laurrusian margin (Rheno-Hercynian Ocean). The fauna from three areas of the Ardenne (Aisemont, Givet and Aisne), representing three different places on the givetien platform, are characterized. Other faunas from three farther areas (Asturias, Mouthoumet Massif and Saoura) which belong to other carbonate platforms during the Givetian are also analyzed to compare with the Ardenne. About 50,000 ostracodes were extracted by the hot acetolysis method. In all, 376 taxa belonging to 91 genera have been identified. In the Givetian of the Ardenne, 245 taxa have been recognized, of which 1 new genus and 5 new species. Analyses of the stratigraphical distribution and the biodiversity of ostracodes show a relatively rich and stable fauna from the Early to the Middle Givetian. For all the studied areas, the abundance and the biodiversity of ostracodes decrease in the late Middle Givetian. It is followed by a time interval where faunas are rare. Then, a faunal renewal occurs, with the appearance of new taxa in the Late Givetian. This supraregional phenomenon is a consequence of the global Taghanic Biocrisis. This crisis deepdly disturb the neritic benthic ostracodes communities. Ne arly 90% of the species know in the Early and the Middle Givetian are no longer found in the Late Givetian. In the Saoura, another bioevent is recognized: the pumilio events. Ostracodes communities are not affected by this bioevent. Finally, in the Ardenne, some biostratigraphical markers are proposed in the Givetian. Ecological groups of ostracodes on the ardennean platform are characterized in regards to environment. Ecological affinities of the species are analysed and allow recognizing both valuable environmental markers and ubiquists taxa. Among these ubiquists taxa, polymorphic species are present. Quantitative analyses performed on the species Cavellina rhenana Krömmelbein, 1954 put forwards that the environment strongly influences the carapace morphology. Such ecomorphs may be useful to refine paleoenvironmental reconstructions. A database on givetian ostracodes has been compiled. It includes 920 species from 18 areas. Analyses of this database evidence that a Rheno-Hercynian faunal province existed during Givetian. During this period, faunal exchanges were favoured with the more southern areas. The last part focuses on the finding of two microspherules layers in the Givetian of the Ardenne. The characteristics of these levels suggest that they are distal ejectas deposited following two asteroid impacts during the Givetian.

  • Directeur(s) de thèse : Nicollin, Jean-Pierre - Danelian, Taniel - Milhau, Bruno
  • Laboratoire : Géosystèmes
  • École doctorale : École doctorale Sciences de la matière, du rayonnement et de l'environnement (Villeneuve d'Ascq, Nord)

AUTEUR

  • Maillet, Sébastien
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre