Titre original :

Architecture concentrationnaire et idéologie national-socialiste

Titre traduit :

The architecture of nazi concentration camps and the national-socialist ideology KZ-Architektur und NS-Ideologie

Mots-clés en français :
  • Camp de concentration
  • Architecture concentrationnaire
  • Cité idéale
  • Führerprinzip
  • Blut-und-Boden Doktrin

  • Camps de concentration -- Allemagne
Mots-clés en anglais :
  • Nazi concentration camps
  • Architecture
  • Führerprinzip
  • Blood and Soil ideology

  • Langue : Français
  • Discipline : Études germaniques
  • Identifiant : 2012LIL30043
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 12-11-2012

Résumé en langue originale

Ce travail part d'une interrogation : comment expliquer ce qu'est un camp de concentration nazi sans prendre en compte un de ces constituants, la pierre. Sans oublier pour cela l'Homme, la présente recherche s'est attachée à définir le camp de concentration comme espace architectural à travers l'étude de six camps : Dachau, Sachsenhausen, Buchenwald, Mauthausen, Auschwitz I et le camp de Natzweiler. Trois axes d'analyses furent choisis : le lieu, les formes et les matériaux employés dans le but de mettre en lumière une éventuelle continuité architecturale. A partir du constat qu'il existait bien une architecture véritable, l'auteur s'est demandé dans une dernière partie si des liens avec l'idéologie national-socialiste étaient possibles, comme cela est le cas avec l'architecture officielle du Troisième Reich. C'est ainsi qu'à partir des données collectées furent adjointes trois spécificités à l'architecture concentrationnaire : le camp de concentration nazi peut être perçu comme une cité idéale national-socialiste, une mise en place architectonique du Führerprinzip et le reflet de la Blut-und- Boden Doktrin.

Résumé traduit

This work is based on a questioning : how to explain what a nazi concentration camp is without taking into account one of its components, i.e. stone. Without overlooking the human dimension for all that, the following research aims at giving a definition of the concentration camp as an architectural space through the analysis of 6 camps : Dachau, Sachsenhausen, Buchenwald, Mauthausen, Auschwitz I and the Natzweiler concentration camp. Three main lines were chosen : the sites, the shapes and building materials, with a view to bringing into light a possible architectural continuity. Once the existence of an architectural structure was established, the author finally wondered whether links with the national-socialist ideology did exist as it is the case with the official architecture of the Third Reich. Thus, thanks to the collected data, three specificities of concentration camps architecture were added : the nazi concentration camp can be seen as a national-socialist perfect city, as the architectonical setting up of the Führerprinzip and as the reflection of the Blood and Soil ideology.

  • Directeur(s) de thèse : Vaillant, Jérôme
  • Président de jury : Herbert, Dominique
  • Membre(s) de jury : Vaillant, Jérôme - Herbert, Dominique - Cahn, Jean-Paul - Mailänder, Elissa - Wegner, Bernd
  • École doctorale : École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord)

AUTEUR

  • Penet, Eric
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès réservé aux membres de l'Université de Lille sur authentification