Titre original :

La culture au service de la diplomatie? Les politiques culturelles extérieures de la RFA et de la France au Brésil (1961-1973)

Titre traduit :

The cultural diplomacies of the Federal Republic Germany and France from 1961 to 1973 in Brazil

Mots-clés en français :
  • Politique culturelle extérieure
  • Diplomatie culturelle
  • Allemagne
  • France
  • Brésil
  • Relations internationales

  • Politique culturelle
  • Politique culturelle
  • Politique culturelle
Mots-clés en anglais :
  • Cultural exterior policy
  • Cultural diplomacy

  • Langue : Français
  • Discipline : Études germaniques
  • Identifiant : 2012LIL30001
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 21-05-2012

Résumé en langue originale

Cette étude met en regard les politiques culturelles extérieures de la France entre 1961 et 1973 en direction du Brésil. Elle porte d'abord sur la manière dont les échanges culturels ont été mis au service des grands enjeux des relations internationales. La Guerre froide, l'antagonisme entre les deux Allemagnes mais aussi les mouvements de décolonisation et la guerre d'Algérie en constituent l'arrière-plan. De plus, les politiques culturelles extérieures de la RFA et de la France s'articulent avec les relations bilatérales germano- et franco-brésiliennes. A la faveur des Trente Glorieuses, l'époque est marquée par un resserrement des relations commerciales avec le Brésil, alors en plein développement. dans ce contexte, la culture se voit attribuer un rôle de soutien à l'économie, quoique selon des modalités différentes dans le cas français et dans le cas allemand. Par ailleurs, l'action des instituts culturels est soumise à un changement de paradigme : l'idée de réciprocité des échanges s'impose en lien avec un contexte socioculturel européen marqué par le tiers-mondisme et les révoltes étudiantes. Dans le Brésil de la dictature militaire, l'instrumentalisation de la culture par la diplomatie est remise en cause, notamment par les directeurs d'Instituts Goethe désireux de tirer les enseignements du passé nazi. Cette étude s'interroge à la fois sur l'articulation entre culture et diplomatie qui détermine les pratiques de la politique culturelle extérieure et sur les différences d'approches franco-allemandes dans ce domaine.

Résumé traduit

This doctoral thesis draws a parallel between the cultural diplomacies of the Federal Republic of Germany and France from 1961 to 1973 in Brazil. It first deals with the connection between cultural exchanges and the great issues of the international relations of that time, which were marked by the Cold War, the antagonism between East and West Germany as well as the process of decolonization and the Algerian War. The cultural diplomacies of the Federal Republic and France were also involved in bilateral relationship with Brazil, at a time when the three countries all experienced an " economic miracle" (known as the Glorious Thirty in France). In this context, both Germany and France used culture as a way to boost bilateral economic relationship, even if they did so through different means. In addition, the action of the cultural institutes was submitted to a paradigm change : the notion of reciprocity became paramount in the cultural exchanges, as the European sociocultural context in the late 1960s was characterized by third-worldism and student protests. Moreover, in the Brazilian military dictatorship, this use of culture by French and German diplomacies was deeply questioned, especially by the directors of Goethe Institutes who wanted to draw some lessons from Nazi Germany. This study examines the link between culture and diplomacy that marked the guidelines of the cultural policies, but also the differences that lay between the French and the German ways of dealing with it.

  • Directeur(s) de thèse : Vaillant, Jérôme
  • Laboratoire : Centre d'Études en Civilisations, Langues et Lettres Étrangères
  • École doctorale : École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Villeneuve d'Ascq, Nord)

AUTEUR

  • Lanoe, Elise
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre