Titre original :

Des cadres à l'organisation, de l'organisation aux cadres : le cas des ingénieurs et cadres techniques du secteur de la conception de Renault

Titre traduit :

From engineers to organization, from organization to engineers : the case of the engineers in the engineering departement of Renault

Mots-clés en français :
  • Modèles de réussite sociale

  • Changement organisationnel
  • Cadres (personnel) -- Motivation
  • Travail -- Enrichissement
  • Ingénieurs
  • Statut social
  • Conception technique
  • Comportement organisationnel
  • Rationalité économique
  • Langue : Français
  • Discipline : Sociologie
  • Identifiant : 2008LIL12005
  • Type de thèse : Doctorat
  • Date de soutenance : 18-06-2008

Résumé en langue originale

Notre thèse porte sur l'existence d'une relation bilatérale entre un modèle organisationnel et l'état d'un groupe professionnel. Les récentes évolutions organisationnelles au sein d'un secteur de la conception impactent substantiellement les caractéristiques des situations objectives des ingénieurs et cadres techniques. Alors qu'elles sont traditionnellement présentées comme résistantes à une rationalisation poussée, aujourd'hui leurs activités de travail peuvent être spécialisées, planifiées, standardisées et contrôlées de façon protéiforme. Ces évolutions ont lieu dans le cadre d'une structure matricielle, ce qui engendre des injonctions contradictoires et augmente les incertitudes. Dès lors, les individus s'approprient différemment les contraintes et opportunités offertes par le contexte d'action, en fonction de leur position dans la structure mais, également, en fonction de leur parcours antérieur et de leur multi-positionnement social, rendant déterminants la féminisation et la diversification des formations initiales au sein du groupe professionnel dans la compréhension de ce qui se passe au sein de l'organisation. Ces logiques d'action différenciées contribuent à renforcer certaines caractéristiques structurelles et faire émerger des liens sociaux faits d'engagements ponctuels et de solidarité contingente. Dans un contexte incertain et réifié, quatre types d'investissement dans le travail se développent : l'implication, la contribution, le consentement et le retrait. Par conséquent, les rapports au temps, au travail et à l'organisation deviennent des facteurs de segmentation interne au sein du groupe professionnel et le modèle de réussite sociale n'est pas uniforme.

Résumé traduit

Based on a microsociological research, this thesis points out the existence of a bilateral relationship between an organizational form and the characteristics of a professional group. The most recent organizational changes in the engineering department of a worldwide firm have noticeably altered the characteristics of the engineers' working situations. Although traditionally considered as impossible to rationalize, today the engineers' technical activities can be specialized, planned, affected by a strong process of standardization and controlled in several ways. These changes have occured in a context of a cross-functional organization, raising contradictions and uncertainty. Consequently, individuals adopt different ways to deal with opportunities and constraints provided by the context according to their position in the structure, but also according to their previous career paths and their social multi-positionning. Precisely, the feminization and the diversification of qualification inside the professional group are thus made decisive in the understanding of what is going on within the organization. The different ways of acting then play a part in strengthening some structural characteristics and developping weak social links within the organization like punctual commitments and a conditional and hypothetical solidarity between individuals. Actually, under such conditions, four types of working commitment are triggered: involvement, contribution, consent and withdrawal. They are the expression of several models of social success, which means that the relationships to time, work and organization are now the determining factors in the segmentation of the professional group.

  • Directeur(s) de thèse : Giraud, Claude - Rabier, Jean-Claude
  • Laboratoire : Centre lillois d'études et de recherches sociologiques et économiques
  • École doctorale : École doctorale Sciences économiques, sociales, de l'aménagement et du management (Villeneuve d'Ascq)

AUTEUR

  • Burlet, Mélanie
Droits d'auteur : Ce document est protégé en vertu du Code de la Propriété Intellectuelle.
Accès libre